Voiture de fonction pour un cadre : comment choisir ?

car-g8446f7ae7_1280-min-min

Sommaire

Optimisez la gestion des dépenses de votre flotte automobile

Demander une démo

Les professionnels exerçant des responsabilités au sein d’une entreprise sont amenés à réaliser de nombreux déplacements pour leur travail. À ce titre, la mise à disposition d’un véhicule de fonction est un usage très courant à l’attention des dirigeants. Comment choisir sa voiture de fonction pour cadre ? Mooncard décrypte le sujet.



Qu’est-ce qu’une voiture de fonction pour cadre ?

 

La voiture de fonction est un véhicule mis à la disposition d’un salarié par l’employeur, qui en reste propriétaire. Cet usage dans le monde professionnel est communément pratiqué pour les cadres salariés. L’attribution d’un véhicule de fonction est encadrée dans le contrat de travail.

 

Il s’agit d’un avantage en nature, donnant lieu au paiement de charges sociales pour le professionnel. Les coûts du véhicule de fonction pour le salarié sont valorisés chaque année afin d’être déclarés, avec le salaire, dans les impôts sur le revenu. Deux méthodes de calcul sont possibles : le calcul coût réel (amortissement annuel du prix de l’auto et frais annexes) ou le forfait basé sur un pourcentage du coût global du véhicule.

 

À la différence de la voiture de service, le véhicule de fonction d’un salarié est utilisé à titre professionnel, mais également dans le contexte privé, lors des week-ends et des vacances. Il n’y a pas de restriction quant au mode d’utilisation de la voiture. En revanche, le véhicule doit être restitué à l’employeur en cas de fin de contrat à durée déterminée (CDD) ou de licenciement.

 

Cette pratique offre bien des avantages au cadre, sur le plan financier et personnel. Par ailleurs,  les véhicules de fonction font partie intégrante de l’enveloppe salariale du professionnel. L'usage privé de la voiture est un atout considérable.

 

Quelles règles d’attribution du véhicule de fonction ?

 

Il n’existe pas de droit précis quant au fonctionnement de cet avantage en nature pour le professionnel dans le Code du travail. En fait, cet usage dépend des orientations de l’entreprise en matière de gestion de sa flotte de véhicules professionnels.

 

L’utilisation d'un véhicule de fonction ne donne pas droit au remboursement des indemnités kilométriques. En pratique, les entreprises confient au salarié une carte essence, telle que la carte carburant Mobillity, afin de pourvoir au paiement de leurs frais (y compris les péages ou les stationnements).

 

Par ailleurs, l’attribution de cet avantage en nature comprend, pour l’entreprise, la prise en charge des coûts annexes : 

 

  • réparation et entretien courant du véhicule ;
  • paiement de la carte grise pour la mise en circulation ;
  • contrat d’assurance auto ;
  • carburant et éléments de sécurité.



Quelles tendances pour la voiture de fonction du cadre ?

 

Le choix traditionnel de la berline en véhicule de fonction évolue pour s’adapter à de nouvelles tendances de fond. La qualité est toujours de mise pour le salarié sélectionnant son véhicule, mais de nouveaux aspects entrent en compte pour finaliser son choix.

 

Le symbole de puissance de l’automobile décline au profit d’une attitude plus écoresponsable. Le segment de la voiture électrique fait son entrée dans les modèles de voiture de fonction du cadre. Cette tendance est privilégiée par les politiques publiques grâce à des leviers fiscaux avantageux.

 

Les véhicules à l’allure sportive ont également la côte chez les cadres d’entreprise. Afin d’allier le confort sur la route et l’adaptation à tout type de voie, les modèles SUV sont très demandés par les dirigeants de sociétés.



Sur quels critères sélectionner la voiture de société pour cadre ?

 

Toutes les modalités existent en entreprise afin de choisir le véhicule de fonction du personnel. La direction peut fournir au salarié une liste de véhicules présélectionnés ou lui déléguer le choix en tenant compte d’une fourchette de prix. Quel que soit le contexte interne, certains critères méritent d’être étudiés en amont afin de procéder à un choix satisfaisant au quotidien.

 

Le kilométrage annuel du véhicule du cadre

 

Le forfait kilométrique annuel permet d’évaluer le besoin en motorisation du modèle à retenir. La faible consommation, le niveau de confort et la fiabilité du véhicule de fonction seront exigés par les responsables assurant des déplacements longs et fréquents. 

 

L’environnement de conduite du dirigeant

 

Les besoins en véhicule de fonction du cadre différent selon le lieu de travail. À la campagne, les modèles de type SUV seront privilégiés, tandis que les citadines sont très adaptées au déplacement professionnel dans une grande métropole.

La durée quotidienne des déplacements et le type de trajet permettent d’affiner les besoins caractéristiques du véhicule de fonction. Les données de consommation attendues seront différentes entre un dirigeant se déplaçant essentiellement sur des axes autoroutiers et un responsable roulant uniquement en centre-ville. Ces éléments ont un impact direct sur les frais de carburant prévisionnels pour la voiture.

Bon à savoir : Opter pour un deux-roues en tant que cadre

De plus en plus d’entreprises s’orientent vers la location longue durée (LLD) d’un deux-roues, plus maniable dans le trafic urbain.

Les conditions de travail du dirigeant

 

La fonction de cadre revêt des réalités différentes selon le type d’entreprise et le travail qu’il fournit. Le choix du véhicule dépend du cœur de métier exercé par ce responsable. Un auto-entrepreneur, comme le dirigeant de société, peut opter pour un véhicule de type berline pour assurer seulement des déplacements. Pour des besoins fonctionnels plus importants, le véhicule utilitaire peut être choisi.

La charte de communication de l’entreprise

 

Cet aspect non négligeable finalise les options retenues pour sélectionner la voiture de fonction du cadre. À ce titre, la couleur de la voiture dépend de la charte graphique de la société. Un logo peut également être apposé sur la carrosserie des véhicules.



Comment financer le véhicule de fonction d’un cadre ?

 

Le coût global des voitures de fonction représente un investissement important pour l’employeur : achat du véhicule, carburant, assurance, entretien, charges sociales et fiscales. Afin de maîtriser les dépenses générées par la voiture de fonction du cadre, de nombreuses entreprises ont recours à la location longue durée (LLD) de véhicule. Dans ce cas, la société signe avec un organisme de location un contrat pluriannuel pour l’utilisation de l’auto.

 

Les avantages de la LLD des voitures de fonction des salariés sont conséquents. Les entreprises ont l’assurance de maîtriser leurs dépenses en flotte automobile grâce à un loyer fixe tenant compte de l’ensemble des charges (entretien et assurances). Le montant d’une location des voitures de fonction varie entre 200 euros et 800 euros selon la gamme retenue.

La location longue durée (LLD) offre au salarié une sécurité au quotidien dans ses trajets avec des véhicules neufs. Le quotidien du dirigeant est facilité grâce à une assistance professionnelle par la société de location, grâce aux options d’entretien et de remplacement immédiat du véhicule en cas de panne.

Afin de faciliter la gestion quotidienne de vos frais professionnels, découvrez la solution Mooncard :  système complet de paiement et de gestion, en réservant une démo Mobility auprès de nos experts.