Performance achats : 7 KPI à choisir

Frame 47-min

Sommaire

Dans une entreprise, les achats représentent, en moyenne, 50 % du chiffre d’affaires (CA). Les KPI sont des indicateurs incontournables pour évaluer la performance de la fonction Achats. Ils permettent à la direction et aux équipes de mesurer l’atteinte des objectifs fixés, sur une période déterminée. Les KPI ne portent plus seulement sur les critères historiques de coûts, délais et qualité, ils concernent d’autres aspects comme la RSE, la satisfaction du client interne, la performance des acheteurs ou encore les relations fournisseurs. Mooncard vous explique comment évaluer la performance des achats. 

 

Pourquoi mettre en place des KPI achats ?

 

Les KPI sont des outils indispensables pour piloter la politique achat de l’entreprise. Ils apportent une vision en temps réel de la performance des différentes activités du service Achats. Ils sont le reflet du travail mené au quotidien par les équipes. La définition d’indicateurs clés permet à la fonction Achats de : 

  • Établir un diagnostic sur la gestion et l’organisation du processus achat ;
  • Informer les collaborateurs, la hiérarchie et les partenaires externes de l’entreprise sur la performance du plan d’action mis en place ;
  • Avoir des informations précises sur le chemin parcouru et qu’il reste à parcourir ;
  • Prendre des décisions plus pertinentes, reposant sur des données chiffrées ;
  • Mesurer précisément l’atteinte des objectifs stratégiques ;
  • Mettre en évidence des axes d’amélioration.

 

Comment utiliser la méthode SMART pour choisir les KPI ?

 

Pour évaluer efficacement la performance des achats, les indicateurs quantitatifs et qualitatifs choisis doivent être SMART : 

  • Spécifiques. Commencez par définir clairement les objectifs à atteindre. Déduisez-en ensuite les indicateurs de performance dont vous allez avoir besoin. Ils doivent être cohérents par rapport à la stratégie de l’entreprise.
  • Mesurables. Les objectifs à suivre doivent pouvoir être mesurés de manière objective. Ils doivent réunir suffisamment de données de qualité, disponibles sur la durée. Pour être exploitées, les informations recueillies doivent pouvoir être rassemblées et organisées. 
  • Atteignables. Vos KPI doivent permettre l’optimisation des achats. Il doit être possible de les confronter pour comprendre les résultats obtenus.  
  • Réalistes. Les indicateurs définis doivent pouvoir être atteints avec les ressources humaines, financières et matérielles dont dispose l’entreprise. 
  • Définis dans le temps. Pour l’évaluation des progrès, il est important de pouvoir comparer les indicateurs clés de performance sur les mêmes périodes. 

 

Quels KPI utiliser pour mesurer la performance du service Achats ?

 

Découvrez les meilleurs indicateurs à intégrer dans votre tableau de bord ou outil de reporting. 

 

ROI de la fonction Achats

 

Le ROI des achats est idéal pour évaluer la productivité de l’équipe. Il s’agit d’observer le rapport entre :

  • Les coûts et les frais évités (produits, services) grâce au travail du service Achats ;
  • Son coût global de fonctionnement.

 

Part des achats de l’entreprise traités par le service Achats

 

Dans une entreprise, tous les achats ne sont pas forcément sous le contrôle du service. Les achats de classe C ou « achats sauvages » en sont le parfait exemple. Ce type de pratiques complexifie la rationalisation des achats

Cet indicateur mesure la part des achats réellement gérés par les acheteurs. Il permet d’évaluer leur productivité en se basant sur leur contribution réelle, et non sur des données hypothétiques.

 

Linear Performance Pricing (LPP)

 

Le pourcentage de fournisseurs sous contrat ne permet pas de juger de l’application des accords. La corrélation coût/valeur ou Linear Performance Pricing (LPP) apporte, quant à elle, un éclairage sur la mise en œuvre effective des contrats. Elle étudie : 

  • Le respect des contrats, en se basant sur le nombre de lignes (dans le logiciel de gestion) facturées hors des prix de référence ;
  • La part des dépassements constatés dans les frais totaux. 

 

Taux d’achat hors contrat

 

Il donne une idée précise de l’adhésion des métiers à la stratégie achat de l’entreprise. Il permet de vérifier si les acheteurs respectent bien les procédures de gestion des contrats d’approvisionnement. Cet indicateur suit deux variables : 

  • La part des frais engagés hors contrat alors qu’un contrat a été conclu ;
  • L’écart de prix ou le coût représenté par ce type de dépenses.

 

Durée du processus achat

 

S’intéresser à la durée du processus de commande permet d’avoir les cartes en main pour accélérer le traitement des process. Cet indicateur donne une idée précise des étapes pour lesquelles les délais impartis ne sont pas respectés. Il peut faire ressortir un besoin de formation des acheteurs sur : 

  • La rédaction des demandes ;
  • La validation des demandes ;
  • La production, puis la transmission des bons de commande.

 

Satisfaction des clients internes

 

La satisfaction des clients internes est une priorité pour la fonction Achats. Les achats réalisés par l’entreprise, en particulier les achats indirects, impactent l’ensemble des directions métiers de l’entreprise. Ils contribuent à leur santé, qualité de vie au travail (QVT), sécurité et à leur performance. 

Pour évaluer la satisfaction des collaborateurs, la direction des achats peut, par exemple, suivre : 

  • Le nombre de projets dans le cadre desquels les équipes Achats sont sollicitées en amont ;
  • Le nombre de demandes en provenance des directions métiers reçues. 

 

Pourcentage de fournisseurs certifiés sur leur démarche responsabilité sociétale des entreprises (RSE)

 

Votre entreprise est engagée dans une stratégie d’achats responsables ? Déterminer la part de vos fournisseurs inscrits dans une démarche RSE vous permet de réduire les risques environnementaux, humains, économiques et sociaux. 

Bon à savoir : Pourquoi mettre en place une démarche d'achats responsables ?

Vous répondez aux préoccupations de vos clients en menant des actions concrètes en faveur de la protection de l’environnement. Vous gagnez en compétences sur tous les sujets liés au développement durable. Lorsqu’ils sont associés à une bonne stratégie RSE, les achats responsables aident l’entreprise à mieux maîtriser les risques.

Découvrez Mooncard, une solution pour simplifier la gestion des dépenses entreprises, du paiement à l’intégration comptable. Demandez une démo gratuite et sans engagement de nos cartes corporate innovantes ! Un conseiller Mooncard vous présentera l’ensemble de leurs fonctionnalités.