Comment fonctionne une borne électrique ?

Frame 174-min

Sommaire

Les utilisateurs de véhicules électriques doivent repenser leur manière de conduire et de « faire le plein ». Même si 90 % des recharges se font à domicile ou en entreprise, il est essentiel de savoir comment utiliser les bornes de recharge publiques. Que ce soit pour de longs trajets ou pour partir en vacances, elles sont indispensables pour recharger facilement son véhicule électrique. L’accès aux bornes peut être gratuit ou payant, selon la politique du réseau ou de l’enseigne. En France, nous recensons 64 546 bornes, en juillet 2022. Elles sont essentiellement implantées sur les parkings (38 %), à proximité des commerces (30 %) et en voirie (28 %). Mooncard vous donne toutes les informations pour comprendre le fonctionnement d’un point de recharge électrique.  

 

4 étapes pour recharger un véhicule électrique sur une borne publique

 

Recharger une voiture fonctionnant à l’électricité ne se fait pas aussi facilement que pour une voiture thermique. En effet, il ne suffit pas de se rendre dans une station-service pour remplir son réservoir de carburant. 

Pour retrouver de l’autonomie, les utilisateurs de véhicules électriques ont plusieurs possibilités : 

  • à domicile : installation d’une prise domestique renforcée ou d’une wallbox ;
  • en entreprise ;
  • à l’extérieur. 

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment recharger une voiture électrique sur une borne publique.

Le saviez-vous ? La réglementation entreprise impose d’équiper des places de parking destinées aux salariés d’un nombre donné de bornes de recharge. L’objectif est d’encourager les collaborateurs à opter pour une mobilité plus durable et réduire la dépendance à l’énergie fossile.

Étape 1 : trouver une borne de recharge électrique

 

La première étape consiste à localiser les bornes de recharge disponibles dans les alentours. Pour faciliter votre recherche, nous vous conseillons d’utiliser une application comme Chargemap, PlugShare, A Better Routeplanner (ABRP), Nextcharge ou encore Chargeprice. 

Ces applications mobiles vous donnent l’ensemble des informations à connaître sur les stations de recharge : horaires d’ouverture, adresse, type d’accès, disponibilité en temps réel des bornes, types de prises, etc. 

Des filtres vous permettent de trouver la borne répondant le mieux à vos besoins et aux caractéristiques de votre véhicule électrique : bornes gratuites, services à proximité, types de connecteurs, puissances de recharge, compatibilité avec le badge RFID, etc.

En cas de longs déplacements, vous pouvez utiliser un planificateur d’itinéraire. Il calcule pour vous un trajet optimal, en prévoyant des arrêts pour recharger votre véhicule électrique. 

 

Étape 2 : choisir la puissance de recharge électrique

 

Les bornes publiques délivrent une puissance comprise entre 7 kW et 350 kW. Si la puissance excède les 22 kW, elles entrent dans la catégorie des bornes rapides. Pour recharger de manière optimale son véhicule électrique, il est important de prendre en compte différents paramètres : 

  • les limitations de la batterie en termes de capacité de recharge (en kWh). Tous les modèles de véhicules ne peuvent pas supporter une charge rapide. Certaines bornes proposent de sélectionner la puissance de recharge ; 
  • la compatibilité du câble avec la borne. Pour une borne rapide, le type de prise utilisée est en règle générale une prise COMBO CCS ou CHAdeMO ;
  • la puissance du point de recharge électrique

 

Étape 3 : lancer la recharge de votre voiture électrique ou hybride

 

Une fois garé à une place réservée à la recharge électrique, vous pouvez regarder si la borne est équipée d’un câble. Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir sortir le vôtre. Il est soit vendu avec la voiture, soit prêté, si vous la louez. Avant d’utiliser la borne, assurez-vous de choisir un câble adapté à la puissance délivrée.

Pour pouvoir lancer la recharge, vous pouvez utiliser un badge RFID, une carte prépayée, une application mobile ou un QR code. Les solutions à votre disposition diffèrent selon les bornes. Le badge permet de déverrouiller la trappe du point de recharge électrique. Ensuite, il suffit de brancher le câble sur la borne, puis sur le véhicule électrique. N’hésitez pas à jeter un œil au tableau de bord du véhicule pour vous assurer du lancement de la recharge. 

Le prix de la recharge électrique varie selon les réseaux. Vous pouvez le consulter sur la borne, une application mobile (Chargemap, PlugShare, etc.) ou sur le site internet de l’opérateur de mobilité.

 

Étape 4 : stopper la recharge de votre véhicule électrique

 

Une fois le temps de charge écoulé, pensez à interrompre la charge et à débrancher le véhicule électrique. Cela vous évite, si la facturation est au temps passé, de payer une note salée. Si vous avez un badge RFID, la facture vous sera directement envoyée par e-mail. 

Nous vous conseillons d’arrêter le rechargement de votre batterie à 80 %. En plus de vous faire gagner du temps, vous libérez la place pour les autres utilisateurs de véhicules électriques. Le temps nécessaire pour remplir une batterie de 20 à 80 % est similaire à celui pour remplir les 20 % restants. Cela s’explique par la courbe de recharge. Il s’agit du débit de puissance théoriquement toléré par la batterie, en fonction de son état de charge (SoC). Même si elles varient selon les modèles de véhicules, les courbes ont un point commun : elles chutent de manière nette aux alentours de 80 % de charge.

 

La carte carburant Mooncard Mobility vous permet de gérer rapidement et simplement votre budget mobilité. Avec plus de 60 fonctionnalités, elle est votre alliée pour automatiser la gestion des dépenses. Réservez une démo gratuite et sans engagement !