Tout savoir sur le besoin en fonds de roulement (BFR)

Frame 62-min

Sommaire

Vous êtes entrepreneur ? Alors, vous savez à quel point la trésorerie est indispensable au fonctionnement de votre entreprise. Pour déterminer avec précision le fonds de roulement nécessaire pour construire votre business plan et le présenter à un éventuel investisseur, vous devez calculer votre besoin en fonds de roulement (BFR) initial. Un mauvais calcul du BFR est la principale cause d’une espérance de vie inférieure à 5 ans pour les jeunes entreprises.

En tant que dirigeant d’entreprise, quels sont les ratios de BFR à connaître ? Quel est l'impact du BFR sur votre analyse comptable ? Quelle politique adopter en termes de délais de paiement pour optimiser ses capitaux permanents ? Mooncard décrypte le sujet.

 

Qu’est-ce que le BFR en comptabilité ?

 

Le fonds de roulement (FR) et le besoin en fonds de roulement (BFR) sont deux notions étroitement liées, mais renvoient à deux étapes différentes dans le cadre de l'analyse comptable de votre entreprise. Retour sur ces deux principes clés, indispensables pour mesurer la capacité d'auto-financement et le seuil de rentabilité de l'entreprise.

 

Comment calculer un fonds de roulement ?

 

Le fonds de roulement correspond aux capitaux de l'entreprise sur le long terme. Le FR se calcule de la façon suivante :

FR = Capitaux propres - actifs immobilisés.

Les capitaux propres représentent le montant investi par le propriétaire ou l'investisseur extérieur. Quant aux actifs immobilisés, ils correspondent à l'ensemble des biens matériels ou immatériels nécessaires à l'entreprise et ayant fait l'objet d'investissements sur le long terme : mobilier, dépôt de marque ou encore achat d'un fonds de commerce.

 

Le BFR (FRNG) en définition

 

Le besoin en fonds de roulement correspond davantage aux ressources d'exploitation de l'entreprise à court terme. Le calcul du BFR détermine la somme dont dispose l'entreprise pour procéder au règlement de ses diverses créances avant l'encaissement de ses ventes de biens ou de produits. En analyse financière, cet indicateur est appelé le fonds de roulement net global (FRNG).

Prenons l'exemple d'une activité commerciale. L’entreprise commence par acheter les matières premières nécessaires à son activité, elle les transforme si besoin, puis les stocke avant de vendre ses produits finis et d’encaisser son chiffre d’affaires. Pour faire ces achats en amont de la chaîne avant tout encaissement, l’entreprise a besoin de trésorerie.

 

Le BFR en entreprise

 

Le besoin de fonds de roulement correspond aux besoins de financement d’une entreprise dus au décalage de trésorerie entre la période d’encaissement (les clients payent) et la période de décaissement (l’entreprise paye ses fournisseurs), dans le cadre de son activité opérationnelle. En d’autres termes, le BFR est la somme dont a besoin l’entreprise pour couvrir ses charges courantes en attendant d’être payée par ses clients.

Le BFR donne une visibilité sur l’autonomie financière à court terme de l’entreprise.

 

Différence entre FR, BFR et trésorerie

 

La trésorerie fait partie du fonds de roulement, au même titre que le besoin en fonds de roulement :

FR = BFR + trésorerie.

Il est également pertinent de dissocier et de combiner ces 3 indicateurs pour évaluer l'état financier de votre entreprise. Par exemple, un FR supérieur au BFR signifie que vous n'avez pas obligation à recourir à des financements extérieurs dans votre business plan, car vous disposez d'une trésorerie positive.

 

Comment calculer le BFR ?

 

Pour calculer le BFR, il convient de rassembler les éléments sur la période définie par l'entreprise et d'appliquer l'opération suivante :

BFR = stocks + créances clients - dettes (fournisseurs, charges sociales et fiscales).

 

Traduction du BFR en jours de CA

 

Le BFR est communément présenté en jours de chiffres d'affaires. Cette traduction du BFR a l'avantage de donner une vision très pragmatique de la capacité d'auto-financement de la structure. Pour cela, le procédé est le suivant :

BFR en jours de CA = montant du BFR ÷ chiffre d'affaires Hors Taxes x 365.

 

La variation du BFR

 

Par définition, le BFR n'a pas vocation à être figé dans le temps. Il est même pertinent de calculer sa variation afin d'évaluer la santé financière de l'entreprise au moment du bilan comptable. La variation du BFR correspond à la différence entre le BFR en début d'exercice et celui à la clôture de l'exercice comptable. Elle peut également s'établir comme suit :

Variation du BFR = actif circulant - passif circulant.

Le BFR devient alors un véritable outil stratégique pour l'entreprise. L'ensemble de ces calculs repose sur un seul et même principe : celui des délais de paiement. Il est admis que les créances clients ne sont pas payées immédiatement après la vente. De la même façon, une entreprise ne vend pas ses stocks immédiatement après l'achèvement de son cycle de production.

Par conséquent, tout l'enjeu de l'analyse du BFR consiste à déterminer les besoins financiers d'une organisation en considérant l'ensemble des décalages. Les ratios de BFR sont dits « positifs » ou « négatifs ». Un BFR positif représente un besoin élevé en fonds, ce qui peut mettre en péril l'équilibre de l'entreprise sur le plan financier. À l'inverse, un BFR négatif signifie que le fonds de roulement est suffisamment important pour couvrir les dettes fournisseurs. Une augmentation du BFR est un signal d'alerte pour l'entrepreneur.

 

Pourquoi le BFR doit être négatif ?

 

En cas de BFR positif, les délais accordés aux clients pour payer leurs créances sont plus longs que les délais accordés par les fournisseurs à l’entreprise. L’entreprise a donc besoin de trouver des fonds pour régler ses dettes fournisseurs en attendant d’être payée.

Le BFR négatif représente un excédent financier à la disposition de la société. Il signifie que les décalages de règlement sont en votre faveur. L'entreprise génère un flux positif de trésorerie lui permettant de payer ses charges courantes à court terme sans avoir besoin nécessairement d’être payée avant par ses clients.

Le BFR nul représente l'équilibre : les ressources issues de l’activité opérationnelle de l’entreprise permettent de couvrir l’ensemble des dépenses. Mais cela ne signifie pas pour autant que l'entreprise gagne de l'argent. D'où l'intérêt de viser un BFR prévisionnel en gestion négative.

 

Comment trouver la bonne formule de BFR ?

 

Le BFR : analyse des facteurs clés

 

Pour savoir comment optimiser le BFR de votre entreprise, il faut comprendre comment le BFR fonctionne.

Le BFR est influencé par 3 variables :

  • le délai de paiement négocié auprès des fournisseurs pour régler vos charges courantes ;
  • le délai de règlement que vous accordez à vos clients ;
  • le délai de rotation des stocks et des produits finis.

La rotation des stocks correspond à la fréquence moyenne de renouvellement de vos stocks au cours d’une période donnée, soit le temps durant lequel un article reste en stock. Plus la rotation des stocks est rapide, plus l’entreprise est performante.

 

Le BFR : une interprétation de tous les instants

 

Pour maîtriser ses ratios de BFR, il faut jouer sur jouer sur ses 3 piliers et bien tenir votre comptabilité, afin de diminuer le délai de rotation des stocks :

  • optimiser la gestion des stockages en évitant les surplus, les stocks dormants ou encore les produits dysfonctionnels ;
  • s’orienter vers une production à flux tendu qui consiste à réduire au maximum les stocks de matières premières et de produits finis pour réduire les coûts de stockage (diminution des en-cours), tout en minimisant les délais de production.

Ce choix de stratégie nécessite une parfaite coordination entre les différents collaborateurs dans les achats, la logistique, la production et la vente. Ainsi il peut être bon, voire conseillé, d'investir dans un EPR favorisant la centralisation des informations. En effet, anticipez votre BFR grâce à des tableaux de bords : gardez un œil sur les flux d’encaissements et de décaissements chaque jour pour déterminer et prévoir les périodes d’excédent de liquidité et de défaut de liquidité.

 

Priorité au BFR en comptabilité

 

Le BFR est un indicateur indispensable pour votre entreprise, il reflète la santé financière de cette dernière : sa capacité à couvrir en permanence les besoins de financement de son cycle d’exploitation. Avoir une organisation comptable fiable est un véritable atout pour votre business plan.

En tant qu'entrepreneur, il n’est pas toujours facile de se concentrer sur l’essentiel. L’activité économique de votre entreprise nécessite du temps. Il vous faut allouer les bonnes ressources, au bon moment, en bonne quantité.

Les notes de frais ? Ce n’est ni votre tasse de thé, ni votre priorité. Pour vous aider dans cette quête de la gestion efficace de l’entreprise, Mooncard vous accompagne. Mooncard propose de vous décharger de la gestion des notes de frais et des dépenses professionnelles grâce à une solution complètement automatisée par son logiciel ainsi que sa carte corporate intelligente. Ainsi, vos ressources humaines peuvent être investies dans l’optimisation du BFR. Prêt à optimiser votre BFR ?